NATUR'HOME

REGIME EQUATORIEN



Les habitants de la vallée de Vilcabamba en Equateur forment, comme à Okinawa, une sorte d'exception et nombreux sont les scientifiques à avoir cherché à percer leur secret. Soucieux de préserver leur discrétion, ses habitants ont même pris l’habitude d’effacer les dates de décès inscrites sur les pierres tombales de leurs parents centenaires.


Également célèbre en Amérique du Sud sous les appellations « vallée sacrée » ou « paradis de l’éternelle jeunesse », cette vallée compte 11 % de sexagénaires (contre 4 % dans le reste du pays).

 

L'alimentation à Vilcabamba : elle est riche en légumes frais (petit pois, avocats, tomates, carottes, poivrons), en légumes secs (haricots, fèves), en pommes de terre, manioc ou céréales (riz, quinoa, maïs) et en fruits (fruits exotiques, bananes, prunes, châtaignes…). De nombreux types de viandes sont consommés mais avec parcimonie (poulet, porc, dinde, sanglier, singe, serpent...).

Les produits phares : le yuca (manioc aux tubercules jaunes et rouges qui servent à confectionner le tapioca), le Cuy (cochon d'Inde servi grillé ou fumé), les parrilladas (grillades), les empanadas (beignets), le poisson séché et le chocolat (surtout sous forme de boissons au cacao).