NATUR'HOME

TROUBLES URINAIRES



Troubles de la prostate, cystites, pyélonéphrites, incontinences ou insuffisances rénales chroniques font partie des affections urinaires auxquelles l'homéopathie permet d'apporter un réel soulagement de manière rapide.

Affections de la prostate:
Plusieurs remèdes homéopathiques peuvent être utilisés pour atténuer les douleurs et traiter les troubles urinaires occasionnés par les affections de la prostate. Grâce aux remèdes homéopathiques, les affections prostatiques n'entraînent généralement pas de complications et de séquelles et les patients qui en sont atteints peuvent se remettre plus facilement de leur maladie.

Cholécystite:
La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire secondaire causée généralement par un calcul. Elle se manifeste principalement par une douleur contre laquelle l'homéopathie agit efficacement. L'homéopathie permet de soigner efficacement et rapidement la cholécystite. Toutefois, son efficacité est limitée, notamment si la température du corps reste supérieure à 38°C.

Colique néphrétique:
Les coliques néphrétiques sont causées par un calcul localisé dans les reins ou les canaux urinaires qui gêne l´évacuation de l´urine. Pour se soigner efficacement tout en renforçant son organisme, il convient d'avoir recours à l´homéopathie. La colique néphrétique peut être soignée et anticipée par les remèdes homéopathiques. Pour éviter la réapparition d´un calcul d´acide oxalique, le malade peut absorber Oxalicum Acidum. Toutefois, il convient de bien respecter les posologies pour que les remèdes soient bien efficaces.

Cystite:
Bien que souvent bénigne, la cystite découle de l'inflammation de la vessie et peut parfois entraîner de fortes douleurs et des brûlures lors des mictions. Les remèdes homéopathiques utilisés sont adaptés à chaque cas et soulagent les malades. L'homéopathie permet également de prévenir la cystite. Puisqu'il s'est avéré que des examens médicaux, la ménopause, la grossesse ou même les règles peuvent causer la cystite, les homéopathes ont mis au point des médicaments pour éviter ce mal.

Enurésie:
Causant l'émission d'urine de manière involontaire, l'énurésie survient chez l'enfant à l'âge de 5 ans et plus, quelquefois même chez les adultes. Le traitement homéopathique constitue un excellent remède pour corriger ce dysfonctionnement. Il existe plusieurs types de médicaments homéopathiques permettant de soigner l'énurésie. Toutefois, le remède à prendre doit être choisi en fonction des symptômes. Ainsi, Sepia 9CH sera uniquement pris dans le cas où l'enfant urine la nuit.

Hématurie:
L'hématurie est une pathologie caractérisée par la présence du sang dans l'urine. Cette pathologie affecte les personnes des deux sexes. Divers remèdes homéopathiques permettent de soulager cette maladie. Cantharis et Hepar Surlfur sont des remèdes homéopathiques ayant prouvé leur efficacité pour soulager l'hématurie.

Incontinence urinaire:
L'incontinence est une affection des voies urinaires qui se manifeste par une absence de contrôle de l'écoulement urinaire. Le recours à l'homéopathie permet d'atténuer ces troubles. Parfois, l'incontinence de l'enfant est accompagnée de perte de matière et dans ce cas précis l'homéopathie peut beaucoup aider. La prise d'Hyoscyamus niger permet de soulager ce type d'incontinence.

Insuffisance rénale chronique:
La diminution progressive et lente de la fonction des reins correspond à l'insuffisance rénale chronique. Toutefois, pour retarder son évolution, un traitement homéopathique peut être administré. Les chiens ayant vécu plus de 8 ans présentent souvent des symptômes d'insuffisance rénale chronique et ils peuvent être soignés par l'homéopathie. Une dose de Thuya occidentalis 5 CH s'avère généralement efficace pour atténuer cette maladie.

Pyélonéphrite:
La pyélonéphrite peut être la conséquence d'une cystite mal soignée. C'est une maladie affectant les voies urinaires hautes et les reins. Néanmoins, cette pathologie peut être soignée grâce à l'homéopathie. Il existe de nombreuses infections urinaires dont les plus courantes sont la cystite et la pyélonéphrite. Toutefois, il ne faut pas les confondre avec un calcul rénal ou une insuffisance rénale.